* Depuis 2019 20 mamans, des quartiers défavorisés de Bujumbura, sont capables d’enfin communiquer avec leurs enfants sourds et muets grâce à l’apprentissage du langage des signes … (projet en cours de développement).

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *